Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de L'AUTUNOIS -  par Mr VIEILLARD Patrick

AUTUN de 1868 à 2019 en 17500 photos, Vieilles cartes postale, dessins. Autun ville de Bourgogne avec un passé impressionnant ! Déjà plusieurs quartiers (cathédrale, centre ville, Croix-Verte, Saint-André, Saint-Jean , Faubourg d'Arroux, Marchaux, Saint-Andoche ) de montrés et rue par rue !!!!

Quartier de la Croix-Verte : la rue des Marbres.

Publié le 13 Novembre 2011 par Patrick - L'AUTUNOIS in AUTUN aujourd'hui

 

Rue des Marbres - 71400 Autun.DIM 10Rue des Marbres - 101 0174 (Copier)      Retour sur l'école Sainte -Marie et arrêtons-nous sur cette petite plaque.   Rue des Marbres - 101 0174a (Copier)                Bon, je vais la grossir pour qu'on puisse la lire !     Rue des Marbres - 101 0442 (Copier)        Bernard Giberstein est propriètaire d'une petite société de bonneterie à Troyes quand il invente ce fameux  bas chic et pas cher. Il lui manque plus que le personnel et les locaux et c'est là qu'il consulte un annuaire des territoires en reconversion et s'arrête directement à la lettre A : Autun. Tout alla très vite, le sous-préfet de cette époque, l'équipe du maire René Monrose et l'aide de Monseigneur Lebrun (il accepte l'installation des premiers métiers dans une des écoles catholique d'Autun) ont donc permis de lancer ce qui va devenir une des plus célèbres marques de collant. En 1962 les bas dimanche représentent 25% du marché.DIM 00Bas Dimanche                     La marque "Dimanche" en 1965 devient DIM              DIM 01DIM 03Aujourd'hui DIMsa pour Autun, c'est trois sites implantés dans trois zones industrielles autunoises. L'effectif tourne autour de 980 salariés, ce qui fait de DIM le premier employeur de la ville.         DIM 04DIM 05DIM 06DIM 07DIM 08DIM 09Dim-rugbyDIM 02

Commenter cet article
L


petit coucou pour te souhaiter une très bonne soirée et un bon début de semaine de gros bizzzous



Répondre
T


Qui font de belles jambes bien galbées. En fait limoges était vraiment trop loin ds l'annuaire bonne soirée



Répondre
Z


Ah....DIM me rappelle une négociation d'achat avec mon patron où nout avions réussi à soutirer une sacré somme (en 1997) pour une tête de gondole dans chacun de nos hypermarchés (avec reprise
d'invendus, bien entendu). Une négociation âpre dont je me souviendrai longtemps. Bises et bonne fin de journée Patrick



Répondre
M


j'adore les pubs , je pensais pas qu'ils les faisaient aussi belles  a l'époques !!! bonne semaine Patrick !! bisous !!!


 



Répondre
T


c' est fou comme le hasard fait parfois bien les choses !


tu vois quand je dis qu' il suffit d' une idée pour réussir !


il faut bien des patrons, pour employer du personnel, et aujourd' hui, on regrette que les industries s' exportent ailleurs, et peut être pas uniquement pour une question de salaire
!


Je suis aussi surpris qu' à l' époque, on faisait dans le coquin !


 bonne journée Patrick


 amitié



Répondre