Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de L'AUTUNOIS -  par Mr VIEILLARD Patrick

AUTUN de 1868 à 2019 en 17500 photos, Vieilles cartes postale, dessins. Autun ville de Bourgogne avec un passé impressionnant ! Déjà plusieurs quartiers (cathédrale, centre ville, Croix-Verte, Saint-André, Saint-Jean , Faubourg d'Arroux, Marchaux, Saint-Andoche ) de montrés et rue par rue !!!!

Quartier de la cathédrale : la place Saint-Louis.

Publié le 28 Novembre 2009 par Patrick - L'AUTUNOIS in AUTUN aujourd'hui

Jusqu'au XIXeme siècle la prison se trouvait au rez-de-chausée du Palais de Justice, du côté de la place d'Hallencourt. Humide, vétuste et surtout trop petite, l'architecte André Berthier (1811-1873) est chargé en 1847 de faire une étude pour la construction d'une nouvelle prison.
Elle sera réalisée entre 1855 et 1856 à côté du Palais de Justice avec son entrée sur la place Saint-Louis. La prison est reliée par un passage à la cour arrière du palais.
C'est une des premières prison à adopter le mode de détention cellulaire, en application du modèle idéologique de l'anglais Jeremy Bentham de 1791 : le "panopticon".
Désaffectée en 1956, la prison d'Autun fut vendue a un particulier. C'est en mars 2003 que le bâtiment devint la propriété de la ville d'Autun. Elle est classée à l'inventaire des Monuments historiques. A ce jour elle est rattachée au musée Rolin où a lieu de temps en temps des expositions. Seul le bas de la prison est visitable, et le haut est interdit au public pour cause de danger.
Elle était populairement appelée "tour de Bajole".
Commenter cet article
B

Très beau bâtiment. Je le pensais, à première vue, plus ancien, et je le trouve de conception "moderne". A bientôt DOM


Répondre
T

Il y a des crépis à refaire!


Répondre
L

Comme architecture la prison est très atypique je ne savais pas que çà pouvait exister!!! KISS et bon diamanhe


Répondre
C

Bonsoir Patrick, et bien ce bâtiment et son état de délabrement sont plutôt tristes. Ici, ciel gris, temps plus que triste. Bonne soirée, tu nous diras si tu as encore trouvé de vieilles cartes
postales ! Amicalement.


Répondre
C

coucou patrik bé je n'ai jamais eu l'occasion de visiter une prison les conditions de détention de l'époque doivent être assez primaire...bonne journée bisous à+


Répondre